COMMUNIQUÉ : Travail dissimulé à l’ADMR

Après plus de dix ans de lutte contre son employeur, l’ADMR de CUISERY, Brigitte GUEUGNON, représentante du personnel CNT au CSE et déléguée syndicale CNT de l’ADMR Cuisery Montpont a pu faire prendre en compte par l’Inspecteur du Travail en charge du secteur la non-conformité des décomptes de la durée du travail qui doit correspondre aux heures réellement effectuées et non à celles anticipées ou prévues, de même pour la durée des trajets et déplacements (l’association ADMR prend en compte la durée prévue par le logiciel et non la durée réellement effectuée et pointée par les salariés).

D’après l’Inspecteur du Travail, l’ADMR a commis le délit de travail dissimulé par dissimulation d’emploi salarié tel que défini à l’article L.8221-5 du Code du Travail . En conséquence, s’agissant de la non conformité de ces décomptes l’Inspecteur du Travail a adressé un rapport à l’administration compétente qui peut condamné l’ADMR à 4000€ appliqué autant de fois qu’il y a de travailleurs concernés par le manquement (29 salarié·es sont concerné·es à Cuisery).

Pour Brigitte c’est une première victoire et une reconnaissance de toutes ces années de lutte syndicale qui permet une valorisation du métier d’aide à domicile.

Mais il ne faut pas en rester là !!

L’ADMR compte près de 100 000 salariés sur l’ensemble de la France, la situation salariale doit être régularisée pour tou·te·s. Nous comptons sur vous pour qu’il en soit ainsi, en interpellant l’Inspection du Travail dont vous dépendez.